L’alcool peut déshydrater la peau du visage

Nombreux sont ceux qui pensent que la dépendance est le seul problème que peut poser l’alcool au consommateur. Toutefois, en cas de consommation fréquente ou excessive, les effets de cette substance sur la peau sont loin d’être anodins. Cet article vous permettra de découvrir en quoi l’alcool peut nuire à la peau de votre visage.

Comment l’alcool agit-il sur la peau ?

Il suffit d’un verre ou deux pour que certaines personnes se retrouvent avec une peau sèche et des rougeurs. Tout cela peut être imputé (en tout ou en partie) aux boissons alcoolisées. En plus d’une gueule de bois, l’alcool peut provoquer plusieurs réactions indésirables dans le corps, en particulier sur la peau. Sa consommation peut altérer l’état de santé et également provoquer ou aggraver des maladies existantes.

A voir aussi : Coiffeur Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) : trouver son coiffeur pour homme / femme

L’organisme humain dispose d’une certaine réserve d’eau. Ladite réserve est utilisée à la fois pour le métabolisme, pour hydrater la peau et pour éliminer l’alcool de l’organisme. Ainsi, lorsqu’on consomme une certaine quantité d’alcool, une grande partie de cette réserve d’eau sert à éliminer cette substance. Il n’en reste plus alors suffisamment pour le métabolisme de l’organisme et l’hydratation de la peau. On assiste ainsi à l’apparition d’une multitude de problèmes cutanés.

Effets de l’alcool sur le visage

Les effets secondaires qui peuvent résulter de la consommation de l’alcool sont multiples.

A lire en complément : Micro-aiguille : tout sur cette technique anti-âge peau

Séchage et pelage

L’alcool peut provoquer une sècheresse et une desquamation de la peau. En effet, cet effet de l’alcool sur le visage inhibe la production de l’hormone ADH, l’un des principaux mécanismes de régulation de la quantité d’eau corporelle. Une fois cette hormone inhibée, la majeure partie de l’eau qui passe par les reins est éliminée dans les urines. C’est d’ailleurs ce qui explique la couleur généralement très claire des urines après avoir consommé des boissons alcoolisées.

De plus, le corps a besoin d’eau pour éliminer l’alcool. Ainsi, en cas de manque, l’organisme retire souvent du liquide d’autres tissus, comme ceux de la peau. La consommation d’alcool peut également augmenter la quantité des protéines qui accélèrent la production cellulaire, conduisant à la desquamation.

Inflammation et boutons

Des études ont démontré qu’une consommation excessive d’alcool peut entrainer une inflammation systémique et persistante. Il s’agit d’une affection qui affecte tout le corps et provoque aussi de l’acné. Outre cela, l’alcool peut aussi faire augmenter le taux d’insuline du corps et affecter les hormones de la peau. Il provoque un déséquilibre des niveaux recommandés de « bonnes bactéries » qui vivent dans l’intestin, entrainant la formation de boutons.

Quelques autres effets de l’alcool sur le visage

L’alcool peut également induire d’autres effets en sus de ceux mentionnés plus haut. Il s’agit de la déshydratation, du ballonnement et du vieillissement.

Déshydratation et ballonnements

La consommation d’alcool peut provoquer une déshydratation et un déséquilibre des niveaux de liquide et de sel. On l’observe souvent au niveau du visage et des yeux, parties du corps naturellement sujettes à la rétention de liquide.

Vieillissement

De nombreuses études soulignent également que l’alcool stimule la production de radicaux libres. Ceux-ci entrent en contact avec les cellules saines de l’organisme et endommagent leur structure. On assiste alors à un vieillissement prématuré et un affaissement de la peau.

L’alcool peut aussi conduire les cellules au phénomène de glycation. Durant ce processus, le sucre et les glucides se lient à une protéine et l’empêchent de remplir sa fonction. Ce phénomène contribue également au vieillissement prématuré de la peau.

Actu